En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.


Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: Informations sur les cookies et le site de la CNIL

J'accepte

Alfred Hans est né le 16 avril 1851.

Il s'intéressa assez jeune à l'industrie du papier peint. Il succéda en 1881 à son beau,frère M. Pelletier et acquit en même temps la collection de son beau père M. Remy.

En 1893, il acheta les fabriques de papiers peints à la planche de Danois et de Vitry.

C'est par Danois que venait d'être trouvé et breveté le procédé d'application de la soie sur le papier.

Lorsque la magnifique collection de Balin fut mise en vente en 1899, il fut le seul acquéreur français à se présenter et, en l'achetant, il empêcha ces inestimables documents de l'industrie du papier peint de devenir la propriété de l'étranger.

La fabrique de papier peint  Buzin (anciennement Delicourt) fut acquise par lui en 1913.

Là encore il sauva de la destruction une partie importante du patrimoine artistique déjà mis à mal par Hoock, qui brûla un grand nombre de planches gravées par Delicourt.

Non seulement Alfred Hans assura pour l'industrie du papier peint la sauvegarde d'immenses richesses, mais il lui en apporta de nouvelles.

Il fut le premier à imprimer à la planche, sur des lés, soit des frises, soit des décorations partant du bas et s'élevant en belles floraisons, tels les "Pavots" et les "Palmiers" pour ne citer que les plus connues.

Il fit breveter en 1903 un procédé pour la fabrication des frises découpées à jour et estampées qui auront toujours leur emploi dans les belles décorations de style.

Alfred Hans fut longtemps Vice-Président de la Société de Protection des Enfants du Papier Peint, disparue aujourd'hui.

Il se consacra avec dévouement à cette belle œuvre dont le but était d'encourager par des distributions de prix les jeunes apprentis tireurs de la corporation.

Alfred Hans est décédé le 25 janvier 1928, dans sa 77° année.